Les Jeunes, La Violence Et Le Sexe

Les parents d'enfants en situation de handicap ont souvent du mal à les reconnaître comme des êtres sexués et les tiennent parfois à l'écart d'une éducation à la sexualité. Le HCSP 28 note que l'expression de la sexualité des personnes en situation de handicap mental a de manière générale tendance à être découragée. A la fois vu qu'elles seraient dans l'incapacité de prendre des responsabilités et pour les prémunir de toute exploitation sexuelle. Si les mentalités ont eu tendance à évoluer ces dernières années et que la société à eux reconnaît peu à peu le droit à une sexualité, le HSCP note que celle-ci-ci doit au même titre que pour les autres jeunes être accompagnée d'une éducation adaptée en fonction du type de handicap. Il constate par ailleurs que si de manière générale les personnes en situation de handicap présentent des vulnérabilités accrues face aux risques liés à la sexualité, elles font rarement l'objet d'interventions adaptées de prévention ou de dépistage.Sexualite Des Jeunes

42Dans ce contexte, les professionnels, et plus spécifiquement les éducateurs, développent une approche particulière de la sexualité - un sujet difficile à aborder rappelle Philippe, éducateur - qui à eux permet de conserver, voire de renforcer, une certaine distance institutionnelle. Ils reconnaissent que c'est tout un autre « travail » sur l'infraction, le rapport adresse à soi, au corps, aux rôles masculins et féminins, au respect de l'autre, à l'interdit, aux fantasmes qu'il faudrait mettre en place, alors que beaucoup gardent l'image d'une sexualité des jeunes violente, complexe, faite d'attitudes et de pratiques répréhensibles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *